Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'existence determine la conscience

L’éducation sexuelle, chasse gardée des familles cléricales ?

10 Juillet 2011 , Rédigé par hans Publié dans #Sur les religions

je reproduis ici un article trouvé sur le site agora vox, il est signé de Jf Charlot et daté du 9 juin 2011

 

"L’éducation sexuelle, chasse gardée des familles cléricales ? agora vox 9 juin 2011 (JF Charlot)

Les cléricaux montent au créneau....Non contents daily_picdump_588_640_21.jpgde "scolariser" 20% environ des enfants et ceci sur fonds publics, ils veulent contrôler le contenu des programmes scolaires  !

Christine Boutin, se faisant la porte parole des associations familiales catholiques, part en guerre contre les programmes scolaires de SVT. 

Christine Boutin, présidente du groupuscule politique intitulé « Parti Chrétien Démocrate » a écrit officiellement au Ministre de l'éducation afin de modifier les programmes de SVT en 1ère pour l'année prochaine :

«  Inscrite officiellement dans les nouveaux programmes de SVT de première ( S, L et ES ), la doctrine du « gender » fera désormais partie de l’enseignement obligatoire des lycées français à partir de la rentrée 2011(…). Je n’accepte pas que les parents soient ainsi dépossédés de leur rôle d’éducateurs : c’est à eux qu’il revient de prendre en charge l’éducation affective et sexuelle de leurs enfants. L'État n’a pas le droit de s’attribuer ce rôle et de s’immiscer ainsi dans la formation de la conscience des jeunes ».

Comme toujours les associations familiales catholiques ne restent pas l'arme au pied, elles emboîtent le pas de Madame Boutin pour demander un entretien à Luc Chatel afin d'« apporter les correctifs nécessaires aux programmes tels qu’ils vont être enseignés dès la rentrée prochaine ». Les lobbies cléricaux veulent ainsi pouvoir faire comme avant la loi de séparation des églises et de l'État, faire la pluie et le beau temps et influencer les programmes scolaires.

La circulaire ministérielle incriminée par les croisés indique que :

« L’éducation sexuelle doit être entendue comme une éducation à la responsabilité, à la vie affective, mais aussi au respect de l’autre, à l’égalité entre garçons et filles, et à l’acceptation des différences ». «  L’éducation sexuelle doit intégrer les questions liées à la mixité, à la lutte contre le sexisme, l’homophobie, et permettre de prendre en compte les attentes des jeunes, avec leurs différences et leurs préoccupations spécifiques ».

Cette circulaire s'inspirerait de la théorie du « genre », non citée par la circulaire mais condamnée par le secrétariat à l'enseignement catholique qui, il y a un an éditait sous sa responsabilité un « guide pour l'éducation sexuelle » qui dénonçait « « un courant récent, la ‘’gender theory’’, privilégie le ‘’genre’’, considéré comme une pure construction sociale, et diversifié selon les orientations sexuelles, aux dépens du ‘’sexe’’. Cette ‘’théorie’’ manifeste un déni de la différence psychologique qui préexiste aux rôles culturels […]. Le but de la ‘’gender theory’’ est de ‘’libérer’’ l’individu de tout cadre normatif donné par la nature, la société, la religion, et de permettre à chacun de choisir ‘’librement’’ son identité, son orientation sexuelle et sa forme de famille ». C’est là que le bât blesse, car, comme l'exprime un prof de philo en prépa au lycée catholique Stanislas «  la prime à l’indifférenciation sexuelle promeut en fait l’homosexualité. Ces théories sont des têtes de pont pour un changement radical de société » !?

De quoi se mêlent Madame Boutin et les associations familiales catholiques ? La vigilance des laïques s'impose. Le contenu des programmes n'est pas du ressort des « lobbies » religieux .


Jean-François Chalot" 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article