Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'existence determine la conscience

L'Etat d'Israël lui aussi dans l'impasse

9 Août 2011 , Rédigé par hans Publié dans #Palestine

Un article extrait d'Informations Ouvrières n°160

 

 

Depuis une semaine,un mouvement social sans précédent secoue l'Etat d'Israël.

Plus de 150 000 manifestants,juifs en grande majorité,mais également Palestiniens de l'intérieur,ont défilé samedi 30 juillet dans plus de dix villes,avec comme mot d'ordre principal:"Le peuple veut la justice sociale,pas la charité."

Le mouvement,qui s'était dans un premier temps constitué contre la flambée des prix des logements (64% à Tel Aviv en trois ans),s'étend progressivement à une protestation générale contre l'augmentation du coût de la vie et les conséquences de la politique de réduction des déficits publics menée par le gouvernement Netanyahou.

Selon le quotidien Yédiot Aharonot,"jamais encore de telles foules n'étaient descendues dans la rue sur des thèmes sociaux"

 

Le taux de pauvreté d'Israël est de presque 24% mais 50% de ces pauvres sont issus de la population arabe.

 

palestine4.jpgMais comment évoquer les revendications sociales des populations juives sans rappeler la profonde ségrégation qui frappe la minorité palestinienne de l'intérieur,sans revenir sur la colonisation brutale,sauvage,de la Cisjordanie,l'enfermement physique des habitants de la bande de Gaza,la répression qui frappe les Palestiniens? N'y at-il pas un rapport entre tous ces éléments?

Le taux de pauvreté d'Israël est de presque 24%,mais 50% de ces pauvres sont issus de la population arabe,qui commporte 1.5 million d'individus sur une population totale de 6.5 millions d'habitants.Nombre d'entre eux ont participé aux manifestations récentes,complétant les mots d'ordre de ceux exigeant l'égalité des droits,la fin de la ségrégation sociale et raciale qu'ils subissent depuis plus de soixante ans.

En 2005,près de 34% des Israéliens ,parmi lesquels les Palestiniens de l'intérieur,gagnaient le salaire minimum ou moins;presque 50% des étudiants interrompaient leurs études avant d'avoir obtenu leur diplôme.Parallèlement à ce phénomène de décomposition sociale,l'Etat d'Israël arrive en première position mondiale en termes de dépenses militaires par habitant,soit environ 10% du PNB.

A ce tableau,il faudrait rajouter les éléments donnés par les services sociaux israéliens concernant la grande décomposition de la jeunesse juive:40% des jeunes israéliens juifs vivent en dessous du seuil de pauvreté ,plus de 70 000 jeunes israéliens sont des utilisateurs réguliers de drogue.En dix ans,Israël a vu une augmentation de 20% en crimes liés aux drogues impliquant des mineurs,ainsi qu'une augmentation des incidents violents dans les écoles.Plus de 25% des jeunes juifs sans abri sont des femmes en Israël,beaucoup étant attirées dans l'industrie du sexe comme le seul moyen de survie.

La réalité du sionisme-car c'est bien de cela qu'il s'agit-conduit par ailleurs plus d'un million d'israéliens à vivre en dehors d'Israël sans intention immédiate d'y retourner.

Dans le même temps,la construction du Mur se poursuit à l'inbtérieur de la Cisjordanie,détruisant sur son passage habitations palestiniennes,récoltes,infrastructures...

Des milliards sont consacrés à coloniser la Cisjordanie,à la politique sécuritaire et répressive.

Fondé frauduleusement comme étant "un refuge pour les juifs",l'Etat d'Israël est devenu le dernier ghetto de l'histoire où une politique raciste d'apartheid vis-a-vis de la population palestinienne a transformé les victimes d'hier en bourreaux,plongeant une fraction toujours plus importante de la "société" juive dans une impasse totale.

Les revendications palestiniennes de l'intérieur pour l'égalité des droits ,liées à celles des Palestiniens des camps et du monde entier exigeant leur droit au retour,c'est à dire leur droit à la terre,leurs droits démocratiques,impliquent d'en finir avec la partition de la Palestine.Aucune solution démocratique pour les populations juives ne pourra être réalisée en dehors de ce cadre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article