Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
l'existence determine la conscience

Soupçons financiers sur la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995

26 Avril 2010 , Rédigé par hans Publié dans #justice

Lu sur RFI


C'est le quotidien Libération qui l'affirme : la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995 aurait reçu 10 millions de francs, pouvant provenir de commissions versées sur un contrat de vente de sous-marins au Pakistan. Un juge anti-terroriste enquête sur cette affaire qui pourrait être liée à l’attentat de Karachi en 2002.

Le quotidien Libération publie ce lundi 26 avril des documents bancaires qui évoquent « la piste Balladur », concernant une vente d’armes au Pakistan. Selon le journal, en avril 1995, l’association pour le financement de la campagne d 'Edouard Balladur a encaissé dans une agence du Crédit du Nord à Paris 10 millions de francs en espèces. Une somme qui représente 20 % de l'ensemble des recettes mentionnées dans les comptes de campagne de l'ancien Premier ministre.

Sur un bordereau, il est mentionné que l'argent provenait de collectes effectuées lors de meetings électoraux, et que la moitié de ces dix millions a été apportée en grosses coupures de 500 francs. Cet argent, qui serait en fait des rétro-commissions, serait lié à un contrat de vente de sous-marins au Pakistan pour un budget de 5 milliards et demi de francs. En outre, le gouvernement Balladur, toujours selon le journal, aurait imposé des intermédiaires dans les circuits de financements occultes.

L'attentat de Karachi qui avait fait 14 morts dont 11 Français de la Direction des constructions navales en 2002, attribué au début de l'enquête à al-Qaïda , serait en fait lié à des représailles pakistanaises après l'arrêt des versements des commissions, décidé par Jacques Chirac dans la foulée de son élection en 1995.

Edouard Balladur, de son côté, juge depuis des mois ces allégations d'un financement occulte « parfaitement infondées ». Son ancien directeur de campagne, Nicolas Sarkozy, trouve pour sa part « grotesque » cette fable.

h-3-1445806-3c64-17b52.jpg


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article